Comment le CBD peut-il soulager l’urticaire ?

CBD et urticaire

On estime à 20% de la population qui, à un moment donné de leur vie, développent une flambée d’urticaire. Il s’agit parfois d’un épisode isolé, d’autres d’une urticaire chronique (0,5 à 2% de la population) qui apparaît et disparaît régulièrement sur la peau des personnes souffrantes, leur laissant peu de répit. Connu pour ses effets apaisants, anti-inflammatoires et calmants sur la peau, le cannabidiol (CBD) donne maintenant un nouvel espoir de traitement. Nous verrons dans cet article comment les produits à base de CBD comme ceux commercialisés par lecbd-discount peuvent aider à soulager l’urticaire et ce que nous savons de l’utilisation du cannabinoïde pour ce type de problèmes de peau.

Qu’est-ce que l’urticaire?

L’urticaire est une maladie « ancienne » dans le sens où elle est connue depuis très longtemps et qu’elle est facile à diagnostiquer. Elle reste cependant relativement mal comprise et difficile à guérir, que cela soit lié à un traitement approprié, mais aussi à l’identification de la cause de l’apparition des poussées d’urticaire. Par conséquent, de nombreuses personnes souffrant d’urticaire ont encore du mal à gérer réellement leurs crises tout en vivant confortablement avec leur pathologie. Les allergologues et les dermatologues sont alors toujours de bons conseils, qui ne suffisent pas forcément à bénéficier d’une solution satisfaisante.

Du côté des manifestations des symptômes, nous trouvons toujours des éruptions cutanées, généralement accompagnées de démangeaisons et de papules : des taches rouges et épaisses qui font penser à des morsures d’orties. Des douleurs articulaires, des problèmes digestifs et une légère fièvre peuvent également accompagner l’apparition de plaques sur la peau, plus rarement des œdèmes.

Causes d’une flambée d’urticaire

Les causes de l’urticaire sont encore relativement mal comprises. Elles semblent en tout cas très vastes et d’origines diverses :

  • Alimentation : surtout après avoir consommé des œufs, du lait, des noix, du poisson et des fruits de mer, des fruits rouges ou du chocolat.
  • Médicaments : prise d’aspirine, de certains antibiotiques, d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (notamment l’ibuprofène), de codéine, d’anesthésiques, etc.
  • Protection de l’environnement : piqûres d’insectes, certains savons et produits cosmétiques, bijoux (notamment ceux contenant du nickel), latex.
  • Santé mentale : périodes de stress principalement.

Dans la plupart des cas, Le déclencheur n’est cependant pas la cause réelle de l’apparition de l’urticaire, mais en fait un élément qui favorise son apparition. La cause réelle reste pour sa part très difficile à identifier, ce qui n’empêche pas la crise d’être traitée le plus rapidement possible afin d’éviter les troubles.

CBD et urticaire : une association gagnante?

Dans le meilleur des cas, une flambée d’urticaire disparaît rapidement en prenant des antihistaminiques. Quelques heures, quelques jours tout au plus, suffisent alors à calmer une crise. Si cela ne suffit pas, par exemple si les plaques s’étendent sur une grande partie du corps ou touchent le visage, il faut prendre des corticostéroïdes oraux (corticoïdes).

Le problème des corticostéroïdes

Les corticostéroïdes sont impressionnants face à de nombreux problèmes de peau et / ou d’allergie. L’urticaire ne fait pas exception et répond très bien au traitement à la cortisone. Cette molécule est en effet idéale pour stopper les inflammations. Elle fait également partie de la famille des antirhumatismaux stéroïdiens.

Le problème est qu’elle est loin d’être exempte d’effets secondaires. Ceux-ci incluent :

  • prise de poids,
  • Rétention d’eau,
  • problèmes digestifs
  • l’insomnie,
  • la nervosité,
  • État dépressif,
  • problèmes de tension artérielle (généralement de l’hypertension).

Certains de ces effets secondaires apparaissent également lors de la prise d’antihistaminiques, qui peuvent entraîner une prise de poids, une somnolence ou des troubles du risque cardiaque. La recherche d »alternatives aux traitements traditionnels contre l’urticaire est donc un véritable espoir pour tous ceux qui en souffrent.

L’espoir des produits à base de CBD pour soulager l’urticaire

Ce n’est plus un secret pour personne, le cannabidiol a un effet positif sur la peau et se distingue donc comme un allié de choix lorsqu’il s’agit de soulager certaines douleurs et certaines irritations cutanées. Le marché propose donc déjà de nombreux produits qui bénéficient des effets du CBD sur la peau :

  • Huile de chanvre contre l’acné : l’huile de CBD aide à réguler le taux de sébum et donc à réduire l’apparition de boutons.
  • Produits solaires au CBD : Ils hydratent la peau et offrent une certaine protection contre les rayons UV.
  • Huiles de massage au CBD : elles hydratent la peau, apaisent les irritations cutanées et réduisent les tensions musculaires.
  • Crèmes anti-âge au CBD : elles hydratent la peau et restaurent le tonus cellulaire de la peau.

Ainsi, le cannabidiol en général et l’huile de CBD en particulier présentent des effets positifs sur la peau qui ne semblent pas très éloignés de ce que l’on souhaite obtenir dans le cadre du traitement de l’urticaire. Et représentent donc un réel espoir.

Dans le cas concret de l’urticaire, le manque de recherches approfondies laisse cependant encore place à l’incertitude.

Traitement de l’urticaire par le CBD : ce que nous savons

La mauvaise nouvelle pour toute personne souffrant d’urticaire est qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, nous ne disposons pas de suffisamment de données scientifiques pour tirer des conclusions définitives sur l’influence directe du CBD sur le corps. Il y a cependant quelques bonnes nouvelles pour compenser cela. Nous savons notamment que le CBD a de belles propriétés anti-inflammatoires et qu’il a fait ses preuves. On sait également qu’en application topique (locale, directement sur la peau), il est capable de soulager certaines irritations et d’hydrater la peau.

Les vertus du CBD Cannabidiol
Que dit la loi à propos du CBD ?